Mercredi 18 nov. 20h30 Théâtre de gleizé

1618. « Musique de chambre » est une expression générique s’appliquant à des compositions pour un petit nombre d’instruments solistes. Le terme désigne une musique destinée à être jouée chez un particulier, fût-ce un roi, par opposition à la musique d’église et à la musique de théâtre.

2019. Musique de chambre est un disque né dans une chambre, avec presque rien, si ce n’est un goût prononcé pour les fausses cordes, le talkover, les climats morriconiens et les grandes B.O. des années 70.

Simon Campocasso, alias Le Noiseur, est une pépite de la chanson française comme on aime les découvrir. Pianiste et chanteur, ce grand brun fait partie de ceux qui pensent que les histoires d’amour finissent mal en général.

Cinq ans après la sortie de son premier album Du bout des lèvres (Pias Le Label), il revient avec l’EP Musique de chambre annonçant la parution d’un nouvel album en 2020. Un EP qui entrouvre la porte de l’appartement du xxe arrondissement dans lequel Simon s’est enfermé pour écrire des chansons personnelles, mais tournées vers l’extérieur grâce à une fenêtre ouverte, côté rue. Des textes où cohabitent précarité et ambition, énergie et désespoir, dans une époque où tout semble possible, mais où trouver sa place reste une épreuve.

D’une voix grave et terriblement sensuelle, il sufit de fermer les yeux pour qu’il nous transporte dans un univers mélancolique et fascinant entre Benjamin Biolay et Daniel Darc.