jeudi 19 nov. 20h30 salle de L’Atelier (Villefranche-sur-saône)

Les grandes voix lyriques, puis celles de la chanson, française ou latino-américaine, bercent Clara Ysé depuis l’enfance. De Maria Callas à Mercedes Sosa, en passant par Janis Joplin et Barbara, elle aime écouter ce que les voix, la particularité des timbres, racontent. La musique est un langage dans lequel elle trouve un espace de liberté inaltérable. Son amour de l’écriture, et de la poésie, la poussent d’abord à mettre en musique des poèmes.

Clara Ysé perd sa mère, Anne Dufourmantelle, en juillet 2017. Elle écrit alors ses premières chansons dans sa langue maternelle. C’est une façon pour elle de réapprendre à parler. Son premier EP, – Le monde s’est dédoublé – est une renaissance. Accompagnée par des instrumentistes virtuoses, qui viennent chacun d’univers très distincts, et dont le point de rencontre est leur familiarité avec le bassin méditerranéen, Clara Ysé ré-apprivoise le monde, le ré-enchante. Le lyrisme de son univers, la fête et la joie qui se dégagent des morceaux, en font un objet follement vivant, le témoignage intime d’une naissance.